Une fine pellicule blanche recouvre les chaussés de certaines grandes villes de France, ces dernières semaines. Cela ressemble à de la neige classique mais il n'en est rien. Il s'agit de neige industrielle formée à partir d'un temps très froid et de pollutions émises au sol. Cette neige de pollution tombe principalement dans les zones urbaines mais jamais en abondance.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés