Le procureur de la République de Grenoble a proposé mercredi la création de deux fichiers permettant de regrouper les victimes potentielles de tueurs en série. Actuellement, il existe seulement un fichier des personnes recherchées. Au-delà des outils techniques et de l'identification des victimes, c'est aussi la psychologie des tueurs en série qu'il faut mieux appréhender, en se penchant notamment sur le mode opératoire utilisé, le rituel du tueur, ses cibles... Enfin le procureur de Grenoble demande aussi la prolongation de la durée de la détention provisoire dans les cas de mises en examen pour plusieurs meurtres.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés