La chambre basse du Parlement allemand a autorisé vendredi la participation, à la suite des attentats de Paris, de jusqu'à 1.200 militaires aux opérations internationales contre les jihadistes du groupe État islamique en Syrie et en Irak.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés