"On sait très bien qu'une action aérienne ne peut pas résoudre entièrement le problème, cependant on imagine mal l'engagement de troupes au sol" a expliqué le général Vincent Lanata, ancien chef de l'état major, sur LCI, ce lundi. Le porte-avion Charles de Gaulle a lancé ses premières frappes, lundi après-midi.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés