" C'est un choc européen " (...) " J'ai fait partie de ceux qui réclamaient une urgence européenne, on voyait bien le taux d'abstention extrêmement élevé qui s'annonçait " (...) " La première leçon à tirer est une leçon européenne " (...) " Les électeurs ont souhaité qu'on en finisse avec une Europe de la déception et de la rigueur (...) Je crois que c'est l'Europe qui était au coeur de leurs interrogations (...) Leur mécontentement, on l'avait déjà senti au moment des élections municipales : le Président de la République avait répondu à leur mécontentement avec un nouveau Premier ministre et un nouveau Gouvernement ". (...) A la question de Michaël Szamès qui l'interroge sur un éventuel changement de Gouvernement : " Non, je pense que ce serait une faute "

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés