Cinquante ans après l'assassinat du président américain John Fitzgerald Kennedy, les réflexions autour des circonstances de sa mort sont toujours d'actualité et les théories du complot vont bon train. Un demi-siècle après sa mort, 6 Américains sur 10 estiment que, contrairement à la version officielle, Lee Harvey Oswald, le tueur, n'a pas agi seul.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés