La profanation de plusieurs dizaines de tombes dans un cimetière de Castres, dans le Tarn, laisse les habitants sans voix. François Hollande et Manuel Valls ont également dit leur indignation. Le cimetière est fermé au public. Certains habitants veulent savoir si les tombes de leurs proches défunts ont été vandalisées.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés