"Ce n’était pas une préoccupation. Il fallait que la justice fasse son travail. Jamais je ne me suis posée pour me demander si Jérôme Cahuzac est coupable ou non!" Elle n’a pas cherché à savoir, elle n’a pas eu de contacts avec Jérôme Cahuzac ou son cabinet. Et la justice a parfaitement fait son travail. Voila, le message que Christiane Taubira a voulu faire passer ce matin aux membres de la commission d ’enquête sur le fonctionnement de l’Etat dans l’affaire Cahuzac.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés