Christian Jacob : "dans la panique de vos échecs électoraux vous improvisez une réforme totalement bâclée (...) une réforme préparée dans le plus grand secret au gré d'arrangement scandaleux entre barons et baronnes du parti socialiste !"

Manuel Valls lui a répondu : "plutôt que de s'invectiver, de parler des élus dans de drôles de termes, nos concitoyens attendent cette réforme !"

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés