Christian Estrosi est devenu président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, à l'issu de second tour des élections régionales, dimanche. Une victoire qu'il doit au retrait de la liste socialiste. Une difficile alliance, que le candidat Les Républicains assume. Il a décidé d'aller à la rencontre des électeurs de gauche, en mettant en place un conseil territorial consultatif avec des membres du parti socialiste et des écologistes.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés