Entre le début de la crise en 2008 et 2012, 300.000 emplois ont été détruits en France. Le chômage a touché, de plein fouet, le nord-est et le centre de la France alors que la côte ouest et le sud montrent un certain dynamisme.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés