Va-t-on vers une assouplissement de la politique de l'enfant unique en Chine ? Peut-être. La question a en tout cas été abordée lors d'un congrès de la direction communiste chinoise confrontée à une population vieillissante, à un manque de main d'oeuvre et à un déséquilibre démographique homme-femme. Autant de conséquences de cette politique introduite à la fin des années 1970. Actuellement, un Chinois sur 10 a plus de 65 ans.

' Et les travailleurs migrants et d'autres personnes de la population active vieillissent aussi, ce qui peut affecter la vitalité économique de notre pays. La situation peut être améliorée dans une certaine mesure en changeant la politique de l'enfant unique', explique Wang Jun, Professeur à l'Université Sun Yat-Sen.

La politique de l'enfant unique avait déjà été assouplie en 2013. Certains couples répondant à des critères particuliers ont ainsi été autorisés à avoir un deuxième enfant. Reste le côté logistique. Les experts avertissent. Assouplir la loi, oui, mais en évaluant d'abord si le nombre actuel de maternités, d'écoles et autres infrastructures sera suffisant pour répondre aux besoins.

Wanna know what China's gonna do? Best pay attention to the ! See why it matters https://t.co/SgBls5S35A- China Xinhua News (@XHNews) octubre 27, 2015

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés