La correspondante en Chine de l'hebdomadaire français L'Obs, expulsée du pays suite à un article ayant déplu aux autorités chinoises, est arrivée vendredi matin à Paris. Elle a estimé que son expulsion était "assez absurde, incompréhensible".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés