Chez RyanAir, le leader du low cost aérien en Europe, la grogne chez les employés prend de l'ampleur. Jusqu'en mars 2018, la compagnie a dû annuler 20.000 vols. Plusieurs pilotes ont décidé de démissionner. Sept mois après avoir quitté la compagnie, l'un d'entre eux s'est confié à BFMTV. Il dénonce une cadence épuisante et un "management par la terreur". Selon la compagnie, 260 pilotes ont quitté l'entreprise depuis le début de l'année.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés