Après Nemo, le chien d'Emmanuel et Brigitte Macron, verra-t-on enfin un chat à l'Elysée ? C'est du moins le souhait d'Aurore Bergé. "Il faut un chat au Palais", explique la députée LREM à Paris Match, regrettant que depuis Jupiter, le labrador de Georges Pompidou, tous les présidents n'aient que des chiens et jamais de chat. Mais pour l'heure, c'est surtout la situation à l'Assemblée nationale qui préoccupe la femme politique qui aimerait bien se rendre au Palais-Bourbon avec ses deux chats Baloo et Pistache qu'elle a adoptés à la SPA en 2010. Depuis, c'est l'amour fou entre la députée et ces boules de poils auxquelles elle s'est attachée. Un amour réciproque. "Alors qu'on décrit les chats comme des êtres solitaires et indépendants, les miens sont très attachés à moi. Quand je rentre à des horaires décalés, ils m'attendent perchés sur le canapé", raconte Aurore Bergé à Paris Match. Elle aimerait les avoir toujours avec elle. Problème : ils ne sont pas autorisés à l'Assemblée malgré une petite fronde qui est en train de s'organiser. "On est quelques-uns à militer pour en avoir car il y a beaucoup trop de souris à l'Assemblée", explique dans l'hebdomadaire la députée engagée aussi pour la présence des animaux dans les hôpitaux, appelée zoothérapie.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés