15 vues

La planète comptera 100 millions de personnes supplémentaires vivant dans l'extrême pauvreté d'ici à 2030 si aucune action n'est prise pour limiter l'impact du réchauffement climatique, estime la Banque mondiale.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés