Vidéo associée: 

Publié le 22/05/2017

Cette mort n'a pas été tout à fait inutile Pierre Ménès revient sur ses greffes du foie et du rein

Corps: 

Il a subi une double greffe du foie et d'un rein et il appelle désormais à la mobilisation. Le journaliste sportif Pierre Ménès se satisfait d'ailleurs du changement de la loi sur le don d'organes. Depuis le 1er janvier 2017, chaque Français est considéré comme un "donneur présumé" à moins qu'il s'y soit opposé de son vivant. "Je pense que ça doit atténuer un peu le chagrin de savoir que cette mort n'a pas été tout à fait inutile puisqu'elle redonne la vie à quelqu'un", témoigne le greffé, qui a attendu cinq mois avant de pouvoir être opéré.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité