Sur la ligne P reliant Paris à Château-Thierry, le wagon de tête est devenu l'apanage des fumeurs. Malgré l'interdiction et face à l'absence quasi-systématique de contrôles, les cigarettes et même les joints se consument tous le temps du trajet dans d'épais nuages de fumée. Une situation qu'acceptent de gré ou de force les usagers non-fumeurs.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés