La Centrafrique connaît un nouvel accès de violences. Le bilan est lourd : près de 40 morts et plus de 27 000 déplacés, selon l'ONU. Ce regain de violence a commencé le week-end dernier, alors qu'un conducteur de taxi-moto a été tué dans le quartier PK5 de Bangui, majoritairement musulman. La transition en Centrafrique est-elle un échec?

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés