Centrafrique, François Hollande doit maintenant donner son aval. L'opération Sangaris serait alors lancée avec à sa tête le général français, Francisco Soriano et 1.200 soldats français dont 600 sont déjà sur place. Les soldats français devraient se limiter à la sécurisation de l'aéroport de Bangui et les axes humanitaires, en appui de la Misca, la force africaine qui, elle doit protéger les civils et rétablir l'ordre.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés