Publicité

Contenus sponsorisés

Après avoir été testés l'an dernier, les premiers portiques seront opérationnels dès ce mardi, sur les quais de la gare Montparnasse, à Paris. Le contrôle des billets se fera désormais au niveau de ces portiques et non plus dans les trains. L'objectif est de lutter contre la fraude qui coûte chaque année 300 millions d'euros à la SNCF. Le dispositif devrait s'appliquer à 13 gares, partout en France, d'ici un an.

Publicité