"Nous souhaitons que l'opération se passe dans le calme et la maîtrise, c'est pour l'instant le cas", a commenté ce lundi matin le ministre de l'Intérieur depuis Paris. Il a par ailleurs expliqué que le démantèlement de la 'Jungle' de Calais "mobilisait tous les services du ministère de l'Intérieur, du Logement et beaucoup d'associations qui ont fait un travail considérable au cours des derniers mois".

Publicité
Contenus sponsorisés