C'était il y a 30 ans : le coeur du réacteur n 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl, en Ukraine, entrait en fusion. Trois décennies après la catastrophe, des militants antinucléaires ont décidé d'investir les ponts qui traversent le Rhin entre la France et l'Allemagne, comme ici à Strasbourg. Un symbole lourd de sens puisque c'est ici que, selon les autorités de l'époque, le nuage radioactif s'était arrêté...

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés