Hassan Rohani sera reçu mercredi à l'Élysée sans alcool ni nourriture. C'est la première fois depuis 1998 qu'un président iranien se rend en France, mais ses exigences ont posé un véritable casse-tête pour le protocole diplomatique. La France refusait de ne proposer que des plats hallal et ne voulait pas non plus supprimer le vin. L'Élysée a tranché, il n'y aura tout simplement pas de repas lors de l'entrevue.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés