Plus de 35 degrés encore ce dimanche à Tokyo, la capitale du Japon, frappée comme d'autres villes de l'archipel par une canicule qui a fait quinze morts durant les deux premières semaines de juillet, alors que plus de 12.00 personnes ont été hospitalisées.

Il faisait jusqu'à 38 degrés à Kyoto, 40 dans la région de Nagoya.

Des messages de prévention sont diffusés à travers le pays, alors que cet épisode de canicule doit se poursuivre dans les jours à venir.

La semaine dernière, un garçon de six ans est mort d'un coup de chaleur lors d'une sortie scolaire.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés