Après l'annonce attendue de la candidature de l'ancien ministre de l'Économie, de nombreux responsables de gauche ont réagi (ou pas) à l'arrivée de ce nouveau rival qui pourrait grignoter leur espace à gauche.

Publicité

Contenus sponsorisés