Vidéo associée: 

Publié le 12/04/2018

Canaletto, un regard sur Venise

Corps: 

Il a célébré par son coup de pinceau sa ville natale et ses canaux. Giovanni Antonio Canal, plus connu sous le nom de Canaletto, n'a eu de cesse de rendre hommage à Venise, mais pour la première fois, le musée de Rome lui consacre une rétrospective majeure , à l'occasion du 250e anniversaire de sa disparition.

Une sélection de 68 oeuvres venues du monde entier retracent la carrière de ce maître de la perspective , resté un personnage singulier.

"Nous savons que des agents et ses clients anglais le décrivaient comme un artiste cupide et avare", explique la curatrice de l'exposition, Bo ena Anna Kowalczyk, "et qui changeait le prix de ses tableaux tous les jours, et dont il fallait se méfier, car il pouvait ne pas livrer le tableau. Il fallait prendre beaucoup de précautions pour traiter avec lui. Mais je pense que c'est un peu un fantasme, parce que l'image d'un artiste aussi sûr de lui fascine. Au fond, je crois que Canaletto était un homme humble et serein qui aimait son travail, et qui aimait Venise".

Giovanni Antonio Canaletto, plus connu sous le nom de Canaletto, est né en 1697 à Venise, à 'époque où la cité des Doges était encore l'une des capitales européennes les plus puissantes et raffinées, et rayonnait par son art et par l'étendue de ses échanges commerciaux. Les peintures descriptives e Canaletto, associées à un niveau de détail hyperréaliste, sont devenues l'iconographie la plus célèbre de Venise au XVIIIe siècle, forgeant l'image de la ville pour les voyageurs.

Canaletto est devenu très coté auprès des amateurs d'art britanniques qui, après avoir voyagé en Italie, ont souvent commandé plusieurs de ses célèbres vues panoramiques de Venise. Il était également connu pour avoir légèrement modifié la perspective, le choix des couleurs et les scènes de vie quotidienne le long des canaux, afin de satisfaire les goûts des amateurs d'Europe du Nord. Les couleurs sont devenues plus chaudes et la perspective plus large, comme s'il utilisait un fisheye.

L'exposition "Canaletto, 1697-1768" est à découvrir au musée de Rome jusqu'au 19 août prochain.

Partager cette vidéo :

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité