Monseigneur Gérard Daucourt, évêque de Nanterre, a réagi lors d'une conférence de presse à l'enlèvement dans le nord du Cameroun du père Georges Vandenbeusch, dans la nuit de mercredi à jeudi. Il déclare que le prêtre français savait qu'il était "dans une zone dangereuse" et qu'il a décidé de "rester par solidarité" et être "au service des gens".

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés