Depuis 60 ans, dans les forêts primaires du sud du Cameroun, les pygmées Baka se voient contraints de laisser une place toujours plus importante aux exploitants forestiers. Mais à la mi-mars, l'entreprise française Rougier - l'un des principaux acteurs de l'exploitation forestière dans le bassin du Congo - a déposé son bilan. La communauté Baka nourrit désormais l'espoir de retrouver son mode de vie en harmonie avec la forêt.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés