Khieu Samphan, l'idéologue du régime de Pol Pot au Cambodge a contesté mercredi sa condamnation à perpétuité pour crimes contre l'humanité. Il a déclaré avoir combattu entre 1975 et 1979 pour la "justice sociale". Deux millions de personnes ont été tuées par ce régime, dont 100.000 à 500.000 Chams, minorité musulmane.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés