Les cadres du Parti socialiste sont réunis ce samedi et doivent notamment débattre d'une primaire à gauche en vue de l'élection présidentielle. Jean-Christophe Cambadélis, le chef du PS, pose ses conditions. Les frondeurs, notamment Gérard Filoche, estiment que Jean-Christophe Cambadélis veut enterrer la primaire.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés