Vidéo associée: 

Publié le 07/06/2015

Cambadélis : "Marine Le Pen n'a pas tué le père, elle l'a bâillonné"

Corps: 

Le premier secrétaire du Parti Socialiste a évoqué le Front National dans son discours de clôture au congrès de Poitiers dimanche. Selon lui, Marine Le Pen est en quête de "présidentiabilité" et "a bâillonné le père", à défaut de l'avoir tué. Il insiste également sur la responsabilité des Français à stopper le parti d'extrême droite.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet