Les allées sont désormais désertes, certains habitats ont été calcinés: la Jungle de Calais sonne désormais au bruit des engins qui extraient encore ce vendredi les dernières traces de passage de migrants. Beaucoup d'objets sont partis en flammes mais il reste encore des effets personnels et quelques denrées. L'opération de démantèlement est quant à elle terminée. Pourtant, de nombreux policiers sécurisent toujours la zone pour s'assurer que personne ne revienne s'y installer.

Publicité

Contenus sponsorisés