Le Britannique Rob Lawrie, ancien militaire, risque la prison pour "aide à l'immigration illégale", après avoir sorti de la "jungle" de Calais une réfugiée afghane de quatre ans. Il s'était installé à Calais en octobre après avoir vu la photo du jeune Aylan. Il risque cinq ans de prison et 30.000 euros d'amende.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés