Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, a déposé sa candidature à un troisième mandat, malgré la mobilisation de l'opposition. Cette décision a déclenché de nouveaux affrontements à Bujumbura, la capitale. Les opposants manifestent depuis 15 jours, il y a eu 17 morts depuis.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés