Il y a quelques semaines, lors de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron déclarait déjà : "Je ne cherche pas à faire venir la droite, je cherche à la déstabiliser en lui ouvrant les bras". Une stratégie qu'il avait donc déjà en tête. Avec la nomination d'Edouard Philippe au poste de Premier ministre, c'est toute la stratégie des Républicains qui est remise en cause. Un bureau politique se tenait ce mardi soir, 16 mai.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés