Il faut sauver la vache Penka. Cette belle vache rousse est le symbole des applications parfois aberrantes des réglementations de l'Union européenne. Ivan, son propriétaire bulgare, est sommé d'abattre l'animal, car Penka a fait une fugue en Serbie, avant d'être ramenée chez elle en Bulgarie.

"La vache a traversé la frontière, par la douane de Oltomantsi, explique Ivan Haralampiev, et ni les policiers ni les douaniers ne l'ont vue, alors elle est entrée en Serbie, sans que personne ne l'arrête."

Le problème, c'est que la Serbie n'est pas dans l'Union européenne, et que Penka doit être abattue car elle ne peut revenir comme cela dans l'UE, dont la Bulgarie est membre.

Et même si, enceinte de six mois, elle est en pleine santé, selon un certificat des vétérinaires serbes.

Les autorités sanitaires bulgares n'ont pas d'autre choix que tuer la bête, malgré les appels à la clémence pour Penka, l'aventurière... ou l'eurosceptique ?

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés