Le projet de loi de finances rectificatif pour 2014 est présenté mercredi 11 juin en conseil des ministres. Et il ne plaît pas à tout le monde au sein de la majorité. Réunis dans le collectif "L'appel des 100", les frondeurs réclament plus de pouvoir d'achat et des aides ciblées pour les entreprises.

François Goulin

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés