Le député de l'Eure souhaite que les relations de la France avec le Qatar et l'Arabie Saoudite changent pour "combattre l'islam politique en France". Une position critiquée par Nicolas Sarkozy qui lui reproche une méconnaissance des dossiers : "si vous pensez qu'on va régler le drame de l'affrontement entre les chiites et les sunnites en refusant de parler avec l'Arabie Saoudite et en refusant de parler avec Téhéran, c'est que vous ne comprenez pas cette situation". L'ancien chef d'Etat a cependant omis de parler du Qatar, apays avec lequel il entretient des relations privilégiées.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés