Bruno Le Maire, interdit d'entrée à l'Assemblée nationale ! C'est une information quasiment incroyable mais vraie, révélée par le JDD ce dimanche 24 juin. Mardi 19 juin, au lendemain de la présentation de la Loi Pacte en conseil des ministres, il voulait participer à une réunion à l'Assemblée nationale pour défendre face aux députés son "plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises", mais c'était sans compter sur les huissiers de l'institution qui auraient barré la route à "l'intégralité du cabinet du ministre de l'Economie" : Bruno Le Maire lui-même, plusieurs responsables du Trésor public, mais aussi des députés LREM se seraient vus refuser l'accès à l'Assemblée nationale tout simplement parce que "certains membres de l'équipe ministérielle n'étaient pas inscrits à cette réunion", explique Le JDD, qui précise que "la quarantaine de personnes a dû s'entasser dans le sous-sol d'un café voisin". L'occasion peut-être pour Bruno Le Maire de promouvoir sa loi Pacte, qui devrait selon le gouvernement simplifier la vie des PME. Une opération déminage dans un café donc avant l'examen en séance publique à l'automne prochain. Ce n'est qu'en 2019 qu'elle pourrait entrer en vigueur.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés