La primaire socialiste du dimanche dernier est considérée comme un échec. Les bruits courent qu'il y a eu un gonflage de chiffres sur le nombre de votants car la participation à cette primaire était faible. Il y a eu moins de 1 600 000 votants contre 2 600 000 en 2011. Le Parti socialiste n'est-il pas au début d'une mort certaine ? - Bourdin Direct, du mardi 24 janvier 2017, sur RMC.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés