Les banlieues restent un sujet difficile à aborder pour les candidats à la présidentielle. Avec des quartiers qui ont 25 à 30% de chômage, des difficultés scolaires et où les violences sont quotidiennes, Laurent Neumann estime qu'il reste encore beaucoup à faire. Selon Eric Brunet, il n'y a plus rien à faire pour les banlieues. Les contribuables ont injecté des dizaines de milliards d'euros pour reconstruire des centaines de quartiers mais les problèmes qui y sévissent restent les mêmes. Que proposeront les candidats à la présidentielle à ce sujet ? - Bourdin Direct, du mercredi 15 février 2017, sur RMC.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés