Ce cabinet dentaire, situé dans la banlieue de Londres, est un petit bout d'Europe à lui tout seul. Dans l'équipe, des Britanniques, des Italiens, des Grecs. L'explication ? Une pénurie de dentistes au Royaume-Uni dans les années 2000, compensée par l'arrivée de praticiens européens. Ici, ces derniers représentent 5% des infirmiers et 10% des dentistes. Et ce n'est pas le seul secteur où les travailleurs de l'Union s'illustrent, loin s'en faut.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés