David Cameron a obtenu vendredi soir un accord avec ses 27 homologues européens sur les réformes qu'il réclamait pour pouvoir convaincre les Britanniques de rester dans l'Union, lors d'un prochain référendum historique. Il prévoit notamment la limitation des aides sociales pour les nouveaux migrants et des protections pour la City. Mais les dirigeants européens assurent que la ligne rouge n'a pas été franchie.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés