C'est un nouveau coup dur pour Theresa May : Philip Lee a présenté sa démission dans la matinée de mardi à quelques heures d'un vote crucial du Parlement sur le Brexit.

Le secrétaire d'État à la Justice démissionnaire explique sa décision en raison de la volonté du gouvernement de limiter le rôle du parlement dans la conclusion de l'accord avec Bruxelles.

Philip Lee est médecin de profession et dans sa lettre de démission, il explique qu'en tant que praticien, si un de ses traitements de fonctionne pas, il le revoit et dit la vérité à ses patients.

L'un des amendements examinés ce mardi aux Communes donne au parlement le pouvoir de renvoyer le gouvernement britannique à la table des négociations si l'accord obtenu avec Bruxelles ne leur convient pas.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés