Vingt-huit dirigeants européens sont réunis depuis jeudi à Bruxelles pour tenter de trouver des compromis avec le Royaume-Uni. Le but : éviter leur sortie de l'Europe. Aux négociations déjà difficiles s'ajoutent les doléances de la Grèce qui est en train "de compliquer la donne", selon Magali Barthès, envoyée spéciale à Bruxelles. Inquiet quant au flux de migrants arrivant sur son territoire, le pays réclame des assurances. Dans le cas contraire, il menace de ne pas signer l'accord avec les britanniques.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité