La Cour suprême du Brésil a reporté à jeudi la définition des règles de la procédure de destitution lancée contre la présidente Dilma Rousseff, alors que des milliers de personnes manifestaient à travers le pays contre une tentative de coup d'Etat.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés