Ce vendredi, l'ex-chef de l'État Lula a été interpellé et mis en garde à vue par la police fédérale. Il est soupçonné d'avoir bénéficié de "faveurs" d'entreprises accusées de corruption. Ces mêmes entreprises impliqués dans le scandale de Petrobras, dans lequel revient le nom de la présidente Dilma Roussef.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés