Lors d'un point presse jeudi, le colonel Gilles Jaron, porte-parole des armées, a fait le point sur les bombardements de l'armée française contre l'Etat islamique. "En 48 heures, deux centres d'entraînement et quatre centres de commandement ont été frappés. Au total, 35 objectifs ont été détruits", a-t-il précisé.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés