BMW a rappelé plus de 320 000 voitures en Europe, dont près de 100 000 en Allemagne. Le fabricant allemand souhaite remplacer dans des berlines haut de gamme un composant défectueux susceptible de déclencher des incendies.

Destiné à réduire les émissions des moteurs diesel, ce composant génère des dépôts excessifs et provoque l'embrasement des moteurs.

Une trentaine d'incendies déclarés en Corée du Sud

Le problème a d'abord été repéré en Corée du Sud où une trentaine de feux de moteurs se sont déclarés depuis janvier. Dans le pays, BMW avait déjà dû rappeler plus de 100 000 véhicules. Séoul a ouvert une enquête à l'encontre du constructeur. BMW pourrait avoir tardé à procéder au rappel des voitures.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés